Passer au contenu principal
Photo montrant une partie du stock de 600 unités d'élévateurs de CanLift

National Leasing Interactive aide à faire monter les ventes de CanLift

CanLift Equipment a débuté au ras du sol.

Le concessionnaire d'équipement d'élévateur à nacelle a commencé comme une jeune pousse, il y a sept ans, mais a grandi de façon exponentielle grâce à son modèle d'affaires Ramper-Marcher-Courir. Plus précisément, la croissance de l'entreprise ressemble à ceci :

Ramper

CanLift a commencé avec cinq engins seulement. Elle en a vendu trois, puis en a acheté un peu plus.

Marcher

Elle a vendu plus d'engins et étendu sa gamme. Répéter pendant sept ans, le temps que les fabricants d'élévateurs d'Amérique du Nord remarquent la croissance de l'entreprise.

Courir

Aujourd'hui, elle a plus de 600 élévateurs neufs et usagés pour achat ou location et elle est devenue un courtier de niveau 1, une accréditation de confiance dans la construction.

Le graphique de modèle d'affaires Ramper-Marcher-Courir. Commencer lentement et continuer à grandir

Et même si son histoire impressionnante a fait monter les affaires de CanLift (désolé pour le jeu de mots) à leur niveau actuel, la société a des ambitions élevées (désolé, vraiment) pour emmener sa croissance vers de nouveaux sommets (le dernier, promis). Elle veut étendre ses services de réparation d'élévateurs et stimuler les ventes - un défi, car la faiblesse du dollar canadien signifie que CanLift doit vendre plus cher ses élévateurs fabriqués aux É.-U. ou rogner les marges sur ventes.

La solution de CanLift à la contraction du dollar : offrir le financement de l'équipement pour augmenter le pouvoir d'achat des clients. La qualité du service de CanLift l'a propulsée au palier supérieur du secteur des élévateurs à nacelle, et il est bien naturel que l'entreprise ait exigé un service égal de son partenaire en financement.

« Nous avons fait venir un tas de financiers différents ; ils ont rendu les choses difficiles, douloureuses et embarrassantes pour nos clients », explique le vice-président, Ventes, de CanLift, M. Geoff Grant. C'est seulement quand Geoff a rencontré le directeur de compte Ryan Ruicci, de National Leasing, qu'il a découvert un partenaire financier qui s'adaptait à ses niveaux de service.

« C'est comme si les autres sociétés financières frottaient des morceaux de bois ensemble et que National Leasing fragmentait l'atome, ajoute Geoff. Les soumissions sortaient vraiment rapidement et tout restait simple et facile. »

Afin de faciliter encore le financement pour ses clients, CanLift utilise National Leasing Interactive. Maintenant, Geoff envoie des soumissions à ses clients en moins de 30 secondes et sort des rapports instantanés sur les clients en financement.



 

« La possibilité de tout suivre et de visualiser les soumissions que j'ai envoyées est fantastique, analyse-t-il. Cela m'aide pour les suivis avec les clients et les rapproche d'une décision d'achat. »

Geoff a déjà envoyé plus de 45 soumissions dans les premiers mois d'utilisation de l'outil en ligne. Il dit s'attendre à ce que ses ventes avec financement grimperont à mesure que des clients découvriront à quel point les soumissions sont abordables.

« L'utilisation de National Leasing Interactive a drôlement aidé. Les soumissions sortent sur un rapport d'une page, tout simple, et le travail avec ces gens est absolument indolore et professionnel, précise Geoff. Notre secteur en avait besoin ! »

Prêt à prendre de l'équipement en crédit-bail ?

Contactez-nous et nous vous appellerons tout de suite.