googleplus Linkedin Logo Imported Layers talk Twitter youtube
Passer au contenu principal
Ryan Albright nomme cinq choses que les propriétaires d’une petite entreprise devraient savoir dès le départ. De plus, visionnez une visite guidée de l’usine pour savoir comment le crédit-bail a aidé

« Cinq choses que je sais maintenant, que j’aurais aimé savoir avant » – Perspective d’un propriétai

Ryan Albright, président-directeur général de Covered Bridge Potato Chip Company, à Hartland, au Nouveau-Brunswick a fait croître son entreprise de trois à 90 employés en seulement cinq petites années.

Dans le cadre de notre série célébrant les petites entreprises canadiennes, Ryan fait part de cinq choses qu’il a apprises au fil du temps qui lui auraient été utiles de savoir dès le départ.
De plus, visionnez une visite guidée de l’usine pour savoir comment le crédit-bail a aidé cette entreprise à croître dans l’avenir.

 

 

1. La charge de travail est énorme

D’accord, ça semble comme quelque chose d’évident, et venant d’une famille de producteurs de pommes de terre, je savais ce que cela signifiait de travailler dur, mais j’ai vraiment sous-estimé la quantité de travail nécessaire pour lancer une nouvelle entreprise aux coûts indirects élevés, qui ne partait de rien. Si j’avais su cela au départ, je me serais fixé des objectifs plus raisonnables et j’aurais suivi un rythme plus réaliste.

2. Faites de la recherche sur vos fournisseurs

Souvent, tout allait si vite que je ne faisais qu’obtenir ce dont j’avais besoin pour réaliser la tâche sans prendre le temps de magasiner et de négocier. J’aimerais encourager les nouveaux propriétaires de petites entreprises à mieux connaître leurs fournisseurs pour s’assurer d’obtenir les meilleurs matériaux bruts, équipements et technologies à prix équitable et répondant à leurs besoins.

3. Développez une bonne carapace dès le départ

Soyez prêt à être rejeté et soyez prêt à ne pas laisser cela vous perturber. Le domaine des marchandises emballées repose sur le placement de produits. Nous avons participé à des salons de l’alimentation partout en Amérique du Nord pour vendre les croustilles Covered Bridge et c’est difficile de percer le marché et d’attirer l’attention des clients sur nos produits. Mais, si j’avais abandonné après avoir été rejeté la première, la deuxième ou même la troisième fois, nous ne serions pas ici aujourd’hui, sur les tablettes de détaillants indépendants et de gros magasins un peu partout au Canada.

4. Vous sacrifierez inévitablement votre vie personnelle

Trouver l’équilibre entre le travail et la vie personnelle est extrêmement difficile pour les entrepreneurs qui démarrent une entreprise. Posez-vous la question suivante : « Si je devais choisir entre la signature d’un contrat ou un souper en famille, qu’est-ce que je choisirais ? » Soyez prêt à répondre à cette question presque tous les jours. En fait, avec l’émergence du service en tout temps, la main-d’œuvre mobile et les réseaux de technologies de l’information dans le nuage, la conciliation travail-vie est un mythe.

5. Faites de l’exercice pour diminuer le stress

Ce n’est certes pas nouveau, mais je n’ai pas pris ce conseil à cœur ou je n’ai pas pris le temps de demeurer actif avant l’année dernière. Depuis que j’ai commencé à faire du jogging, à aller au gym et à manger sainement, mon niveau de stress est à la baisse, mon énergie est en hausse et je dors mieux. C’est simple et ça marche. Il suffit de le faire et de ne pas s’inventer d’excuses.

Prêt à prendre de l'équipement en crédit-bail ?

Contactez-nous et nous vous appellerons tout de suite.