googleplus Linkedin Logo Imported Layers talk Twitter youtube
Passer au contenu principal
Chez-soi au Canada et chez National Leasing : Parcours d’un employé en vue d’obtenir sa citoyenneté

Chez-soi au Canada et chez National Leasing : Parcours d’un employé en vue d’obtenir sa citoyenneté

Jani Sorensen

By: , Directrice, Communications et Marque

Lisez le parcours de Michael qui part des Philippines et passe par les États-Unis avant d’atterrir au Canada et d’obtenir sa citoyenneté.

Un beau jour de septembre 2009, vêtu simplement d’un chandail à capuchon pour affronter la fraîcheur de l’automne, Michael Jocson, maintenant coordonnateur de l’entretien des installations chez National Leasing, débarque à Winnipeg pour la toute première fois, en provenance des Philippines, avec sa conjointe Monet et leur fils de 13 ans. La famille ne vient pas en visite, mais pour faire de Winnipeg sa demeure permanente et Michael se souvient que l’hiver est arrivé très tôt cette année-là.

Il se rappelle de ses premiers mots à leur sortie de l’avion, sur la passerelle : « Oh-là-là ! C’est un congélateur, ou quoi ? ». Et il n’était même pas encore dehors !

Les Jocson ont pu venir s’installer à Winnipeg grâce à la sœur de Monet qui avait fait circuler une pétition à leur intention. Ils n’étaient toutefois pas étrangers aux procédures d’immigration, puisqu’ils avaient vécu en Californie pendant sept ans et obtenu la citoyenneté américaine.

« Bon nombre de gens me disent “Même si vous vouliez quitter les Philippines, vous auriez pu choisir la Californie plutôt qu’ici !”. Ma réponse est simple : je l’ai fait pour mon fils, afin qu’il ait accès à l’éducation et aux soins de santé gratuits. C’est un luxe pour la plupart des peuples du monde entier, mais pas ici, au Canada. Les Canadiens sont tellement chanceux. »
 

Chez-soi au Canada et chez National Leasing : Parcours d’un employé en vue d’obtenir sa citoyenneté
 

En ligne, Michael a vu un affichage de poste chez National Leasing, en 2012. Karolyn Bradley, gestionnaire des installations se rappelle l’avoir reçu en entrevue.

« Michael était très gentil, attentionné, amical et respectueux et nous avons été impressionnés par son expérience antérieure, souligne-t-elle. Au début, il était un peu timide, mais à mesure que son anglais s’est amélioré, il a acquis de l’assurance dans ses communications. »

« À mon âge, je ne me serais jamais trouvé un emploi comme celui-là aux Philippines », d’ajouter Michael. Michael et Monet occupent maintenant tous deux un emploi permanent. Elle est enseignante et leur fils a obtenu son diplôme d’études secondaires cette année. « Nous nous sommes achetés une maison et nous possédons deux voitures », confie Michael avec fierté.

Nick Logan , ancien président-directeur général de National Leasing, se faisait un devoir d’établir des relations avec tous les employés de l’entreprise, y compris Michael.

« Lorsque j’ai rencontré Nick, j’ai eu l’impression de retrouver un vieil ami, confie Michael. À chaque fois qu’il me voyait travailler dans l’édifice, il s’arrêtait toujours pour bavarder et, au fil des années, notre relation s’est développée. »

Image: Mike.Nick

« Je suis fier du travail qu’il accomplit dans notre édifice et j’ai essayé de le lui dire aussi souvent que possible, souligne Nick. Il n’est pas toujours facile de se trouver des points en commun avec tous les employés de l’entreprise. Et je suis ravi d’y être arrivé avec lui. C’est une personne solide qui représente un actif majeur pour National Leasing et ce, pour bien des années à venir. »

Lorsque Nick a vu le message de Karolyn sur Intranet à l’effet que Michael allait prêter son serment de citoyenneté, il lui a envoyé un courriel pour lui dire qu’il voulait assister à la cérémonie. Michael lui a répondu en minimisant l’importance de l’événement, certain que Nick serait trop occupé. Ce à quoi Nick a répondu que ce serait un honneur pour lui d’y assister.

« L’obtention de la citoyenneté canadienne est une importante réalisation pour Michael et pour quiconque, et je voulais être là pour lire la joie sur son visage lorsqu’on lui serrerait la main et qu’on le prononcerait citoyen canadien », d’ajouter Nick.
 

Chez-soi au Canada et chez National Leasing : Parcours d’un employé en vue d’obtenir sa citoyenneté
 

« Je suis très ému que notre ancien PDG soit venu me voir prêter serment. Comme mon anglais n’est pas excellent, l’étude de l’histoire du Canada et le passage de l’examen furent de grandes victoires. Lorsque je me suis avancé pour prêter serment, j’avais la chair de poule et les larmes aux yeux. »

« C’est un moment très émouvant et une cérémonie des plus impressionnantes à laquelle tous devraient assister, de confier Nick. Michael était tellement emballé qu’il pouvait à peine parler. Il souriait et pleurait à la fois et il était prêt à nous serrer tous dans ses bras. »

Michael Jocson n’est pas le premier et ne sera pas le dernier employé de National Leasing à recevoir sa citoyenneté canadienne. Notre nouvelle employée Marigil Padilla, analyste principale de l’assurance de la qualité, a elle aussi reçu sa citoyenneté ce jour-là et trois autres employés ont entamé des procédures pour l’obtenir.

« Habituellement, les personnes qui soumettent une demande de citoyenneté sont des gens bien éduqués, qualifiés et qui répondent à des normes exigeantes pour obtenir un permis de travail, souligne Nick. Je pense que National Leasing a raison de puiser dans ce bassin de main-d’œuvre pour dénicher des personnes de grand talent et aussi pour que leurs collègues de travail voient que l’entreprise aide les nouveaux venus à se tailler une place dans leur communauté d’affaires. »

La directrice des ressources humaines Wendy Guilbault signale qu’il ne suffit pas d’accueillir les nouveaux canadiens dans son environnement de travail; le travail doit attirer des candidats à l’emploi, y compris les plus de 140 000 immigrants qui sont venus s’installer au Manitoba depuis 1999.

« Chez National Leasing, nous encourageons tous les employés, y compris les nouveaux venus, à se perfectionner et à poursuivre leur formation. Pour ce faire, nous acquittons tous les frais des cours, y compris des livres, explique Wendy. Nous autorisons aussi les employés à prendre un jour de congé pour des raisons familiales afin de recevoir leur citoyenneté, ou à s’absenter pour obtenir les documents et la formation nécessaires tout au long du processus d’obtention de citoyenneté. »

Quant à Michael, il est dans son élément chez National Leasing. « Il est toujours souriant et prêt à venir en aide à ceux qui viennent le lui demander au bureau, de renchérir Karolyn. Il est à l’aise dans ses fonctions et s’est tout à fait intégré à son environnement de travail.»

Chez-soi au Canada et chez National Leasing : Parcours d’un employé en vue d’obtenir sa citoyenneté

Rechercher dans le blog

Prêt à prendre de l'équipement en crédit-bail ?

Contactez-nous et nous vous appellerons tout de suite.